© 2017 par LL Conseils S.E.N.C.R.L. 

  • Facebook Social Icon

PLANIFICATION SUCCESSORALE ET AU DÉCÈS

Quand doit-on planifier nos affaires en cas de décès ?

AVANT LE DÉCÈS 

  • Il est toujours plus facile de planifier vos affaires de votre vivant, car vous êtes en position de répondre à nos questions afin de bien vous conseiller... C'est là un avantage considérable. Nous pouvons vous aider à :

    • Réduire les impôts au décès

    • Identifier les bons bénéficiaires afin de limiter les charges fiscales 

    • Prévoir les différents éléments à intégrer à votre testament

    • Déterminer les impôts au décès et s'assurer que votre succession sera en mesure de les acquitter

    • Assurer le contrôle sur vos legs après votre décès

 

APRÈS LE DÉCÈS 

  • La planification "post-mortem" est méconnue, mais il existe des éléments de planification qui peuvent réduire substantiellement les impôts au décès. Par contre, il faut agir rapidement, car certains délais doivent rigoureusement être respectés.